J'ai encore pleuré devant BSG

Publié le par Matrix

Et je sais que c'est la faute à Bear, je le sais...

Mais la musique était vraiment à se torcher une nappe, il est vraiment bon c'est Ours là, tout ce qu'il fait nous émeut au plus point...



Ca va vous paraître très con, mais j'ai jamais autant pleuré devant du BSG, pas même devant Maelstrom...


Faut dire que j'étais totalement déprimée, j'aurais peut-être pas du regarder ça en étant dans cet état-là...
Je suis une vraie guimauve en ce moment, j'appréhende la fin de la saison 2 du Doc...

J'ai carrément éclaté en sanglots, mais j'étais pas triste, ça m'a fait du bien, et c'était tellement beau, les deux scènes d'affilée... My Gods


BSG c'est ma thérapie en fait. Avec Doctor Who.

Ca m'aide à évacuer toutes les émotions de merde qui polluent ma tête et me rendent folle à longueur de journée.


Et puis cette série est vraiment trop intelligente.
Si j'avais plein de temps en trop, je vous jure, je m'éclaterais à analyser tous les indices qu'ils nous balancent tout au long de l'épisode, les phrases prophétiques, les intéractions entre les personnages qui ne sont jamais laissées au hasard, les états d'âme des Cylons qui m'étonnent de plus en plus...



(Putain je chiale rien que de regarder mes caps... soignez-moi, j'en peux plus !!!! ) 

Photobucket - Video and Image Hosting




Bon j'ai vu cet épisode il y a seulement 3 jours... j'ai fait un gros effort pour vous publier cet article aujourd'hui, hein ?
J'en ai d'autres sur Razor and Co, ils attendront par contre...




*Par contre le logo SciFi je l'adore, même quand il tâche mes caps, mais quand ils te disent pendant tout l'épisode que Doctor Who est diffusé vendredi prochain, ça a tendance à gaver... surtout qu'à un moment je suis restée fixée sur le logo, au lieu de regarder ce qui se passait dans la scène... bref.
Je t'aime beaucoup cher Doctor (et tes cheveux, donc), mais pitié, arrête de venir empiéter sur mon autre série préférée... ou alors viens faire un cross-over, mais un vrai (David, je t'attends.)
*


Bref.

Pourquoi ces deux crétins m'ont faite chialer comme une fiotte ?
Je n'en sais rien. Ca fait quand même deux épisodes que mademoiselle je-m'appelle-Kara-Thrace-et-je-suis-le-destin-de-l'humanité est rentrée à la maison, et pourtant on n'avait pas eu de scènes de retrouvailles bien intenses...
Non, la miss a juste pété un câble et moisi dans un cachot.

Photobucket - Video and Image Hosting


Alors quand Lee vient lui dire adieu (lui qui vient juste de la retrouver et qui n'a même pas pu passer du temps avec elle), et qu'ils se serrent la main poliment, j'ai senti que j'allais craquer.


Déjà il a du mal à la lâcher.

Photobucket - Video and Image Hosting




Et paf, Bear McCreary.



Photobucket - Video and Image Hosting


- Lee ?

Photobucket - Video and Image Hosting



Photobucket - Video and Image Hosting



Photobucket - Video and Image Hosting

Photobucket - Video and Image Hosting



Ptain c'était magnifique. Jamais autant pleuré, je vous jure.

Et le "I believe you".


C'était tout simplement ...

Photobucket - Video and Image Hosting






Et puis frak quoi.

Là je suis en train de me remémorer la scène, avec la musqiue et tout, tant pis si mes caps sont pas dans l'ordre, ça suffit à me faire pleurer.
Ces regards qu'ils se lancent et tout, c'est sublime.


Photobucket - Video and Image Hosting





Et puis ces enfoirés il nous laissent à peine une poignée de secondes pour nous remettre de nos émotions...
Cette scène est très belle, voir Lee tout seul comme ça, avec un dernier regard sur son passé...
On comprend que le Galactica, c'est fini.

Photobucket - Video and Image Hosting


Mais trève de plaisanteries, ça fait au moins 20 secondes qu'on n'a pas entendu Bear.
Pas le temps de jeter mon Kleenex que je me retrouve de nouveau avec la boîte à a main.
J'ai littéralement craqué.

Again.

Photobucket - Video and Image Hosting


Même lui il pleure, comment voulez-vous que je me retienne ?

Photobucket - Video and Image Hosting

Photobucket - Video and Image Hosting

Photobucket - Video and Image Hosting

Même en disant adieu à Dualla, il a réussi à me faire pleurer. Et pourtant, Dualla j'en ai rien à foutre.
Lui non plus d'ailleurs, il chiale un peu parce qu'il est ému sur le moment, mais, avouez-le, il est bien content de s'en débarasser. (J'espère qu'il a livré un adieu définitif au pull aussi...)



Bref, deux scènes à voir, à écouter surtout, parce que la musique est émouvante au plus haut point, et surtout à savourer...





Et donc au final, vous avez une mini-review de l'épisode "Six Of One" en cadeau... Je pensais pas le faire, surtout que je manque de temps, mais une fois lancée, je me suis dit que j'allais bien vous caler quelques caps de plus...
Juste de quoi faire retomber mes émotions de l'autre soir...


Donc.

Gaius.

Gaius.

J'hallucine. Il a perdu sa blonde.

Et pour compenser, on a droit à non pas un, mais deux, oui, DEUX Gaius, en même temps, dans la même scène !!!!!!!!!!!!!

Holy frakking gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!!!


Il est vraiment énorme ce James Callis, c'est pas possible de réussir à me faire rire comme ça dans un épisode où j'ai chialé comme un torrent...

Photobucket - Video and Image Hosting



Ce qui est vraiment énorme, c'est que Mind Gaius n'a pas du tout la même tête que Gaius himself !


Photobucket - Video and Image Hosting

Photobucket - Video and Image Hosting




Mais comment il fait ça ??
(oui, c'est un acteur me direz-vous, et un doué qui plus est)


Photobucket - Video and Image Hosting

Photobucket - Video and Image Hosting



Peut-être une question d'éclairage et de contre-jour aussi ...

C'est marrant, quand je revois mes caps, j'ai vraiment l'impression qu'on a le côté obscur et le côté euh... clair du Gaius, envoyé de Dieu.

Mais il est fort probable que je dise de la merde, aussi.





Et puis son discours sur la musique, my gods, c'était à vous coller des frissons dans le dos...

C'est fou de constater l'importance de la musique dans cette série, surtout depuis All Along The Watchtower...

Mais moi c'est ce que j'arrête pas de vous dire depuis le début, hein ?
BSG, sans Bear, ce serait pas ce que c'est aujourd'hui. Je suis sûre que j'aurais beaucoup moins apprécié la série si on nous avait collé la BO de Star Wars.


Photobucket - Video and Image Hosting


"It's like a distant chaos of an orchestra tuning up, and then somebody waves a magic wand and all of those notes start to slide into place...
A grotesque, screeching cacophony becomes a single melody..."





Photobucket - Video and Image Hosting


Comment en deux phrases il a défini l'oeuvre de Bear McCreary !




Je sais pas comment l'interpréter, il est littéralement en train de nous dire que la musique va transformer le monde chaotique en mélodie...
La musique étant liée aux FF, ça veut donc dire que les FF sont les envoyés de Dieu, qu'ils sont là pour changer le monde, le rendre meilleur, le rendre plus musical, plus Bear McCreary quoi 


Et puis quand il sort ça, presque inconsciemment, on voit qu'il est vraiment the instrument of God...
Il est omniscient sans le savoir !
Et il dit ça à Tory, on fait tout de suite le rapprochement entre la destinée des Final Five et celle de Gaius...
Comme si Dieu l'avait choisi pour communiquer avec les FF...

 





J'ai beaucoup de mal à me faire à l'idée que Roslin est mourante pour de bon cette fois... autant dans les saisons 1 et 2 on se doutait bien qu'elle allait être sauvée, avec toutes ses visions et ses prophéties, on le voyait venir de loin le miracle.

Mais là... je sais pas c'est beaucoup plus dur. Comment voulez-vous qu'elle en réechappe une deuxième fois ?
Ca paraît tellement plus réel, plus concret... je sais pas si vous voyez ce que je veux dire.


Photobucket - Video and Image Hosting

Et puis c'est vraiment bizarre de la voir craquer comme ça, s'engueuler avec Bill, on dirait vraiment un vieux couple...
Et puis les voir, là, lui avec son verre à la main, elle en train de faire de la paperasse... On dirait vraiment une scène de ménage à la maison.

Ce qui est super perturbant, d'une part parce que c'est de la SF, mais bon on est habitués à voir cette série bouleverser les standards de SF, et d'autre part, parce que... ben parce que c'est pas un couple... ???
Enfin je veux dire, Roslin et Adama.

Photobucket - Video and Image Hosting

Le grand mystère de BSG. Ils s'aiment, ils se détestent, ils se font la gueule, ils veulent s'entretuer, ils sont proches, ils ont une relation militaire-présidente, ils ont une musique à leur nom dans la BO... ???
J'arrive vraiment pas à les cerner...

Pfiou.




Et sinon du côté Toaster, je dois dire que j'étais sciée.


Photobucket - Video and Image Hosting



D'abord, j'adore le nouveau modèle de Six, aka Natalie. (c'est bien d'elle dont Tricia parlait dans le sneak peak non ? )

Photobucket - Video and Image Hosting



Elle est très... déterminée.

C'est un trait de caractère récurrent chez les Six, la détermination, mais chez elle je trouve que ça se voit encore plus.
C'est peut-être dû au fait qu'elle envoie les Toasters chromés défoncer les Toasters non chromés qui n'ont pas les même idéaux qu'elle.

Photobucket - Video and Image Hosting

Photobucket - Video and Image Hosting


Bonjour les gars, qui c'est qui veut s'en griller une tranche ?




Photobucket - Video and Image Hosting

Sérieux, comment c'est trop BON !!!!

Les Cylons deviennent humains !


Ils commencent à s'entretuer !

Ils n'ont plus leur réflexe de préservation mécanique !

Normalement les machines, leur but c'était de se préserver, de continuer à évoluer sans les défauts des Hommes...

Je sais pas si ils se rendent compte là, après tout un discours sur "les humains c'est caca ça fait la guerre ça se bouffe la gueule ça mérite pas de survivre", ben v'là qu'ils font pareil ces grille-pains à la con !!!








Et puis pour finir, le kleenex a eu un usage ultime...
Kara s'en va faire une promenade de santé à bord d'un vaisseau de recyclage (ah ben oui, c'est le top ça, tout confort, cinq étoiles, avec suite royale), avec un équipage inconnu pour le moment (gniiii la suite la suite), et ainsi elle quitte elle aussi la maison.

C'est vraiment triste, pour Lee et Kara. Ils partent chacun d'un côté différent. Comme toujours. Je trouve ça dégueulasse de les séparer tous les 5 épisodes.

Et j'ai de la peine pour papy Adama aussi, qui vient de perdre ses deux "enfants" d'un coup.
Entre Apollo qui a rendu ses ailes, et Starbuck qui part chercher la Terre toute seule...
Tout ça sous prétexte qu'ils ont une destinée plus importante.
En gros lui il a rien à faire dans leur destinée. Le Galactica c'était juste quoi... un lieu de passage ? Un lieu de rencontre ? Mais ça va être quoi sans Lee ni Kara dedans ???



Photobucket - Video and Image Hosting

Photobucket - Video and Image Hosting


Photobucket - Video and Image Hosting


To be continued, donc, j'ai encore bien la déprime en moi, je sens que cette série va continuer à me faire du bien...

Publié dans Battlestar Galactica

Commenter cet article

Matrix 17/06/2008 01:07

y'a pas d'âge pour aimer les bonnes séries et pour apprécier la qualité... le tout c'est de le voir.
moi perso ma mère me prend pour une débile parce qu'elle est persuadée que les séries de SF c'est pour les gosses de moins de 15 ans... si elle savait.
elle voudrait jamais mater BSG, et pourtant je suis sure qu'avec du recul, n'importe qui peut adhérer, cette série est juste intelligente...
enfin non, pas n'importe qui justement. Je me comprends.
Et il est tard aussi.
je dois aller me coucher, demain bouloooot :(

Didou 16/06/2008 23:40

Y'a quand même un truc bizarre... Je me suis arrêtée sur ton profil, on partage des goûts télévisuels : Buffy, BSG, et je pourrais être ta mère !!! Mais j'm'en fiche !!! J'adore Buffy !!! J'adore Battlestar Galactica et j'attends la saison 4 avec au moins autant d'impatience que toi !Bisous Miss !